Le thé vert : bienfait pour le cœur

Ecrit par : Rubrique : actualites
Le : 25 / 09 / 2017 Commentaires : 0 Visites : 736

Dernièrement une étude française a révélé que la consommation régulière de thé vert pourrait avoir de nombreuses vertus, notamment pour la bonne santé du cœur. Le thé vert deviendrait-il le nouveau remède miracle ? Maxidelice.com vous livre les informations de cette étude.

the vert bienfait pour le coeur

La marque Unilever est à l’origine de cette recherche qui nous révèle que boire du thé vert chaque jour pourrait considérablement amoindrir les risques de maladies cardio-vasculaires. Mais à quoi doit-on cette propriété bienfaisante ? La réponse est dans des molécules du thé : les flavonoïdes.

Une tasse de thé noir (environ 200 ml) apporte entre 90 et 218 mg de flavonoïdes majoritairement sous forme de théarubigines;  une tasse de thé vert (environ 200 ml) apporte entre 48 et 138 mg de flavonoïdes majoritairement sous forme de catéchines.

Le thé est le contributeur majeur de flavonoïdes dans l’alimentation des Européens, notamment sous forme de flavan-3-ols. En effet, une étude évalue la consommation européenne habituelle moyenne de flavan-3-ols totaux dans une fourchette de 181mg par jour en République Tchèque à 793 mg par jour en Irlande, principalement apportés par le thé (63%).

A l’échelle mondiale, une enquête digitale réalisée par Unilever sur 11 pays indique une consommation moyenne de 379 mg/j de flavonoïdes totaux, avec des variations allant de 112 à 1.051 mg/j selon les pays.

Les teneurs en polyphénols et notamment en flavonoïdes des aliments et boissons sont disponibles sur la base Phénol-Explorer, développée par l’INRA.

Thé vert : Flavonoïdes et protection cardiovasculaire

Unilever a réuni un groupe d’experts scientifiques spécialistes des flavonoïdes et du risque vasculaire.

Au cours des débats, un consensus s’est dessiné clairement : les bienfaits attribués aux flavonoïdes, très présents dans le thé, seraient imputables à d’autres fonctions que leur seule capacité antioxydante, en particulier leur capacité à protéger l’endothélium vasculaire.

Le rôle du thé vert

De nombreuses études ont mis en avant le rôle central du dysfonctionnement de l’endothélium vasculaire dans l’apparition des maladies ischémiques et cardiovasculaires.

Plusieurs études ont mis en lumière les effets bénéfiques de la consommation de thé sur la fonction endothéliale, évaluée par la dilatation endothéliale dépendante du flux vasculaire (ou FMD, flow mediated dilation).

Les résultats bienfaisant du thé vert

La consommation de thé (2 à 3 tasses par jour en moyenne) améliore significativement la FMD selon une méta-analyse d’études d’intervention. Cet effet est indépendant de l’état de santé des patients, de leur FMD avant intervention et de leur âge .

D’autres études ont montré une réduction du risque d’infarctus du myocarde (-11%) (2) et du risque d’AVC (-21%) en lien avec une consommation régulière de 3 tasses de thé vert par jour.

L’effet bénéfique observé serait dû essentiellement aux flavanols.

De nombreuses études cliniques et méta-analyses se sont intéressées à l’association entre consommation de thé et réduction de la pression artérielle, facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires. A cela s’ajoute la méta-analyse de 25 études d’interventions confirmant que la consommation quotidienne de thé, qu’il soit noir ou vert, est associée à une réduction significative de la pression systolique (1,8 mm Hg) et de la pression diastolique (1,4 mm Hg), lorsque les interventions durent plus de 12 semaines.

(© source article : unilever)

Commentaires

Laisser votre commentaire

Haut de Page